Les 10 symptômes d’une crise d’angoisse

Les 10 symptômes d’une crise d’angoisse

29 novembre 2019 Non Par Julien

Les problèmes liés au stress touchent de plus en plus de français, on estime d’ailleurs que le stress touche 9 français sur 10. Ils peuvent chez certaine personne, devenir (encore) plus violentes en provoquant des crises d’angoisse (ou attaque de panique). Mais qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ? Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ?

Une crise d’angoisse est définie par un épisode de stress intense accompagné de symptôme physique et psychologique très varié. Les symptômes sont multiples et très différents selon les cas. Les causes de ces crises sont encore une fois très variables mais accompagnent souvent la dépression ou un fond d’anxiété. Dans cet article, je vais vous énoncer les différents symptômes de la crise d’angoisse. N’oubliez pas qu’ils varient selon les personnes !

1. Douleur ou sensation de gène abdominale/thoracique

L’épisode de stress est souvent tellement intense, qu’il accélère votre rythme cardiaque. Vous paniquez et sentez une douleur ou une gêne au niveau de votre cage thoracique ou encore au niveau abdominal. Ce symptôme est très rependu lors des crises d’angoisse !

2. Palpitation cardiaque

Comme dit précédemment, le stress accélère fortement votre rythme cardiaque et provoque généralement des palpitations. Si ces palpitations surviennent uniquement lors de vos crises d’angoisse : pas de panique ! Ils sont généralement sans risque et se calment une fois la crises calmée. Cependant, ce symptôme reste à surveiller, il peut-être également signe de tachycardie.

3. Tachycardie

On y vient ! La tachycardie n’est pas vraiment un symptôme à part entière, mais une maladie. Il arrive toutefois que les crises d’angoisse provoquent des crises de tachycardie : sensation de cœur qui s’accélère, malaise, essoufflement… Il est important de se renseigner car même si elle est généralement sans risque, les accidents arrivent !

4. Nausée et vomissement

Il arrive également d’en avoir la nausée, et parfois accompagné de vomissement. Ceci est dû au fait que l’on se sent oppressé et mal : le corps en devient malade.

5. Difficulté respiratoire

Le cœur bat plus rapidement, demande plus d’oxygène et accélère votre respiration. Comme nous ne sont pas préparés à cet effort, il arrive que l’on perde le fil de sa respiration et que l’on a du mal à respirer. Ce symptôme assez fréquent fait souvent peur, mais en contrôlant votre respiration, cette difficulté est assez vite surmontée.

6. Sensation de vertige

Avec le cœur qui bat vite et occasionnellement une difficulté respiratoire, une sensation de vertige se fait souvent ressentir. Il peut rarement entraîne un malaise.

7. Pâleur

C’est connu : lorsque l’on est malade, on est souvent pâle !  Avec le choc émotionnel, la circulation du sang est modifiée et provoque cette pâleur, (des troubles de la mélanine peuvent rarement en être la cause). La pâleur n’est qu’une indication que quelque chose ne va pas bien, mais n’est pas dangereuse et est présente chez tout le monde sous certaines situations.

8. Tremblement

Souvent pendant et après la crise, le choc émotionnel provoque également un tremblement, léger ou important, associé au sentiment de peur. Les tremblements touchent souvent les bras, main et doigt mais il arrive que certaine personne tremble également des jambes en cas de choc très violent. Ils peuvent persister jusqu’à quelques heures après une crise !

9. Maux de tête

Sous l’anxiété, on imagine souvent des scénarios, que l’on va en mourir (ce qui est faux), qu’il faut que l’on se calme… On pense à beaucoup de choses et il est impossible se calmer sur demande. On réfléchit donc de trop, ce qui peut provoquer un mal de tête passager, qui ne reste pas très longtemps. Le mal est d’une faible intensité (voir moyenne dans de rares cas).

10. Sentiment de peur

C’est parmi tout les symptômes d’une crise d’angoisse le plus populaire : on a très peur. Mais n’oubliez pas qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur, vous n’allez pas en mourir et la crise finira par passer, comme toutes celles que vous avez déjà eues. Je conçois cependant que sur le moment vous pensez l’inverse, mais il faut toujours se persuader qu’il ne faut pas avoir peur.

 

La crise de panique est très impressionnante, les symptômes sont très variés et différent selon les personnes. N’oubliez pas que les symptômes sont généralement passagers et qu’aucun n’est mortel (sauf dans de très rare cas). Renseignez-vous sur vos crises et consultez un médecin agréé car lui seul sera vous fournir un traitement adapté à votre cas et vous aidera !